November 24, 2017

September 16, 2017

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

"NON" ?

November 24, 2017

   En éducation canine positive, on entend souvent dire qu'on ne doit pas utiliser le "non", seulement il est difficile de l'enlever de notre vocabulaire.

Entre humains, nous parlons le même langage, le "Non" est souvent suivi d'un "mais"...

La communication avec le chien est légèrement différente.

 

Alors, pourquoi on ne devrait jamais utiliser le "Non" ?

 

  Ce mot n'est pas éducatif, il est tellement utilisé dans toutes les circonstances, qu'il reste imprécis pour le chien.

A la place, mieux vaut diriger le chien à faire l'action qui convient.

Par exemple : - le chien saute, nous allons lui enseigner "descend".

- Le chien aboie, nous lui demanderons "stop" ou "silence".

- Si il est réactif quand il croise d'autres chiens, nous emploierons "tu laisses" ou "pas touché".

 

   Chaque comportement que nous nommons désagréable sera redirigé par un mot ! En clair, au lieu de lui dire ce qu'il n'est pas autorisé à faire, nous allons lui indiquer ce qu'il convient de faire.

 

   J'entends souvent dire, oui mais, si le "non" n'est pas enseigné au chien, alors comment allons nous lui exprimer notre mécontentement ?

 

  Éviter d'utiliser le "non", ne veut pas insinuer qu'il n'aura plus jamais d'interdit ! Naturellement, vous trouverez d'autres façons de procéder, comme l'utilisation d'onomatopées (hé ! Tss ! ou même un grognement : grrr...). Pour montrer notre désaccord, la parole n'est pas obligatoire, une simple mimique faciale peut suffire. Il est clairement établi que nos chiens sont capables de lire les émotions de notre visage.

« Notre étude démontre que les chiens peuvent distinguer les expressions de colère et de joie chez l’homme. Ils peuvent aussi dire que ces deux expressions ont des significations différentes. Et ils peuvent le faire non seulement pour des gens qu’ils connaissent bien, mais aussi pour des visages qu’ils n’ont pas vu auparavant », explique Ludwig Huber, co-auteur de l’étude, relayé par le site Sciences&Avenir.

 

   Le "non" est quasi impossible à faire disparaitre, il m'arrive souvent de l'utiliser. Je ne me culpabilise pas, je rajoute juste derrière, l'indication qui correspond à la situation (tu laisses, stop, descend...).

 

   Les chiens sont capables de retenir beaucoup de mots. C'est le maitre qui limite son vocabulaire, peut être en pensant à tord qu'il ne saura pas les différencier !

 

  J'ai souvent lu que le "non" était le premier mot à apprendre au chiot, cela m'attriste ! il me parait logique que les premières indications à apprendre est de le diriger vers ce qu'il a le droit de faire, comme le suivi naturel pour le rappel, les pipis en extérieur, les moments où il est calme... Il faut valoriser exagérément toutes les bonnes actions !

 

  Ce qu'il faut retenir :

 

Soyez très expressif avec votre chien, de façon positive dans toutes les bonnes actions qu'il propose, et ignorez ou redirigez les mauvaises actions. Évitez le "non" mais ne culpabilisé pas de le dire. Soyez heureux et joyeux avec votre chien, votre relation n'en sera que plus intense.

 

Romy L'Essentiel Canin

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
Pour connaitre l'actualité, Rejoignez nous

 

Romy Crétiaux

06 95 03 51 81

35 rue des Turots

39380 La Vieille Loye

Mail : contact@lessentielcanin.fr

Numéro de siret : 823 954 607 00011

Mentions Légales